Abrégé de l'origine de tous les cultes - download pdf or read online

By Charles-François Dupuis

Plusieurs personnes ayant paru desirer que je donnasse au public l'abrégé de mn grand ouvrage sur l' origine des cultes , j'ai cru ne devoir pas différer plus long-tems d remplir leur attente. Je l'ai analysé de maniere à présenter le précis des principes sur lesquels ma théorie est établie, et à donner un extrait de ses plus importans résultats, sans m'appesantir sur les détails, que l'on trouvera toujours dans le grand ouvrage.

Show description

Read or Download Abrégé de l'origine de tous les cultes PDF

Similar french_1 books

Extra resources for Abrégé de l'origine de tous les cultes

Sample text

L'ourse céleste, adorée sous le nom de Callisto, et le bouvier sous celui d'Arcas, avaient leurs tombeaux en Arcadie, près des autels du soleil. Ce même bouvier avait son idole dans l'ancienne Byzance, ainsi qu'Orion, le fameux Nembrod des assyriens ; ce dernier avait son tombeau à Tanagre en Béotie. Les syriens avaient consacré dans leurs temples les images des poissons, un des signes célestes. Les constellations Nesra ou l'aigle, aiyûk ou la chevre, yagutho ou les Pléiades, et Suwaha ou Alhauwaa, le serpentaire, eurent leurs idoles chez les anciens sabéens.

Tous les africains qui habitent la côte d'Angola et de Congo, révéraient le soleil et la lune. Les insulaires de l'île de Ténériffe les adoraient aussi, ainsi que les planetes et les autres astres, lorsque les espagnols y arriverent. La lune était la grande divinité des arabes. Les sarrasins lui donnaient l'épithete de cabar ou de grande ; son croissant orne encore les monumens religieux des turcs. Son exaltation sous le signe du taureau, fut ue des principales fêtes des sarrasins et des arabes sabéens.

Les philosophes qui ont succédé aux poëtes qui les précéderent dans la carriere de la philosophie, diviniserent toutes les parties de l'univers, et ne chercherent guere les dieux que dans les membres du grand dieu ou du grand tout appelé monde, tant l'idée de sa divinité a frappé tous ceux qui ont voulu raisonner sur les causes de notre organisaion et de nos destinées. Pythagore pensait que les corps célestes étaient immortels et divin ; que le soleil, la lune et tous les astres étaient autant de dieux qui renermaient avec surabondance la chaleur, qui est le principe de la vie .

Download PDF sample

Abrégé de l'origine de tous les cultes by Charles-François Dupuis


by Michael
4.5

Rated 4.18 of 5 – based on 35 votes